À la découverte de Stéphane Cognet

Coureur, entraîneur, ambassadeur et testeur de matériel

  • lundi 16 juillet 2018

Stéphane Cognet en tenue officielle de l’équipe Project Nice Côte d’Azur

 

En ce mois de juillet où les coureurs du Tour de France parcourent nos différentes régions, nous avons officialisé un nouveau partenariat. Bike-Vélo-Test est un site qui, comme le nôtre, permet de partager la passion du cyclisme. Vous y trouverez des tests de matériel, des conseils pour vos entraînements ainsi que les résultats du coureur qui en est le fondateur : Stéphane Cognet, membre de l’équipe Project Nice Côte d’Azur.

C’est ensemble que nous avons concocté ce nouveau mets. Celui qui est aussi ambassadeur de notre partenaire Bike’N Connect, tout comme Patrick Denis, vous en dit plus sur lui.

La passion du vélo

J’ai eu la passion du cyclisme via mon grand-père, qui bricolait des vélos pour ses amis et roulait le dimanche. Ensuite c’est mon frère, plus âgé, qui a débuté les courses. Je l’accompagnais sur quelques sorties d’entraînement et il disait toujours : « en haut, je t’attends cinq minutes et je pars ! » Du coup je me forçais à grimper vite mais aussi à descendre rapidement pour le rejoindre. Puis un jour il m’a invité à une sortie club et c’est ainsi que j’ai signé dès la saison suivante ma première licence !

 

Carrière cycliste

J’ai donc commencé assez tôt le cyclisme, en Cadet 1 au sein de l’AVC d’Aix. J’ai gravi les échelons pour intégrer l’équipe de DN1. Mais en 2001, suite à une sale blessure qui ne parvenait pas à guérir, j’ai dû arrêter le haut niveau. La passion était toujours là, je continuais d’observer mes anciens rivaux ou amis.
Puis après plus de dix ans d’arrêt, je suis enfin remonté sur un vélo (celui que j’avais lors de mon arrêt en 2001 !) plus pour me faire plaisir qu’autre chose… Encore une fois après une sortie avec d’autres coureurs, et leurs retours, l’envie de reprendre la compétition est revenue. Mes problèmes physiques résolus définitivement, j’ai ainsi eu l’aval pour reprendre une licence. Dans un premier temps en dilettante, puis les résultats sont arrivés vite, si bien qu’à peine un an après avoir repris une licence, je suis remonté en première catégorie. Depuis j’ai alterné entre cyclosportives (où j’apprécie vraiment l’esprit et les parcours variés, très souvent magnifiques) et les courses Elites.

J’ai obtenu de nombreux résultats avec principalement la victoire sur le Challenge Cyclo Tour Rotor en 2016 et 2017 ! Mais aussi sur de biens autres épreuves et résultats en Elites qui m’ont permis d’intégrer l’équipe professionnelle Continental Project Nice Cote d’Azur Procycling. J’y évolue toujours, sur des épreuves dites de classe deux mais aussi sur de très belles courses avec des plateaux de coureurs très relevés comme sur la dernière route d’Occitanie ainsi que les championnats de France. La fin de l’été va être alternée entre épreuves cyclosportives, où j’aime toujours fréquenter ces pelotons et des épreuves UCI professionnelles.

 

Coureur à la Team Project Nice Côte d’Azur

Ce projet a pris forme en fin de saison 2017 et concrètement début 2018, où l’équipe s’est alignée sur le Tour d’Algérie en mars dernier. Depuis, ce n’est que du bonheur et le fait de participer à ce genre d’épreuve enrichie encore plus mon expérience cycliste. Certes nous disposons d’un petit budget, où régulièrement nous devons mettre la main à la poche pour courir. Mais toutes les équipes professionnelles ont débuté un jour ou l’autre par un petit budget. Nous avons un véritable calendrier de courses, avec une alternance de classe deux et de classe un. Notre objectif reste de figurer honorifiquement sur les classes deux.

Cette saison, nous avons obtenu une 7ème et 10ème place au général du Tour d’Albanie, une 4ème place au général sur le Tour de Bihor. Ensuite nous avons un programme établi sur des courses plus exotiques mais toujours avec un niveau relevé !

 

Anecdotes marquantes

Ce qui absolument incroyable pour moi est le fait de côtoyer des coureurs que j’ai plus l’habitude de voir à la télévision. Sur la route d’Occitanie, un échange de regard et une photo souvenir avec Alejandro Valverde par exemple. Mais aussi le fait d’échanger sur le matériel avec Julian Alaphilippe sur le dernier Championnat de France où il inaugurait un vélo avec freins à disque. Discuter de tatouage avec Sylvain Chavanel aussi, et pleins d’autres histoires, mais celles-ci se racontent au sein du peloton et y restent !

 

Stéphane Cognet sous les couleurs de Officine Mattio, sponsor principal

 

Un coach dévoué

J’ai lancé mon propre site en 2013, qui a été refondé et renommé l’an passé sous le nom de Bike-velo-test. Dedans, je relate mes essais de matériels dont de très nombreuses marques me font l’honneur de me prêter du matériel afin de réaliser des tests et articles pertinents.On y trouve également des résumés de courses, principalement les cyclosportives qui ont une aura plus large et surtout qui sont plus « accessibles » à mes lecteurs. Et enfin, je propose des plans d’entraînement généralisé mais aussi personnalisé.

En effet, étant Diplômé d’État, je coache quelques coureurs (avec des niveaux très hétérogènes) qui depuis ne cessent de progresser. J’aime cela car ce sont de véritables suivis personnalisés où il faut savoir être à l’écoute de ses coureurs, mais aussi paramétrer et réadapter les programmes d’entraînement en fonctions des aléas de la vie professionnelles et personnelles.

Je pense qu’à chaque victoire d’un de mes coureurs, j’ai plus de plaisir que lorsque je gagne une course ! C’est vraiment ce que recherche un entraîneur et ce qui procure le plus de plaisir. J’aime aussi partager des sorties d’entraînement avec des cyclistes de tous horizons. Généralement, ce sont sur ces sorties où l’on apprend le plus sur une personne ou sur du matériel !

 

Ensemble, partageons la passion

Le monde du cyclisme devient de plus en plus professionnel et ce sans parler des coureurs ou des courses. C’est pourquoi, j’aime le site Au bon dossard qui reste différent dans son approche. Un site qui permet d’apprendre beaucoup de choses, d’informations qui généralement ne sont pas développées sur les « gros » sites. Mais aussi le fait de partager ensemble permet de toucher plus de personnes qui ont la même vision que nous. L’idée est de fournir des informations, des tests de matériels, des plans d’entraînement avec ces cyclistes qui restent et désirent rester sur une dimension humaine.

Le fait de créer ce partenariat va permettre de vous proposer régulièrement des news pertinentes, des tests et pour ceux qui le désirent des coachings personnalisés. De plus la future société qu’élabore Au bon dossard va permettre de concevoir une véritable communauté de passionnés, gourmands d’avantages liés au vélo, de Plats et Desserts toujours plus alléchants les uns que les autres !

 

Et c’est ainsi que nous allons continuer à encourager et à collaborer avec Stéphane Cognet pour la suite de ses aventures. Celui qui roule aussi parfois avec les couleurs de Bike’n Connect, l’application qui relie les cyclistes a encore de très bons conseils à vous apporter et de nombreux nouveaux matériaux à tester !

 

Bike’n Connect représentée par Stéphane Cognet lors des Championnats de France

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *