BikeManager, le nouvel assistant pour prendre soin de votre vélo

Une application imaginée par Florian Le Craver

  • vendredi 9 octobre 2020

À l’heure où la technologie se fait une place toujours plus importante notamment autour du cyclisme, nous avons déniché pour vous une nouvelle façon d’optimiser l’utilisation de l’innovation pour améliorer les performances de votre compagnon de route tout en le bichonnant.

Logo de BikeManager

 

Vous est-t-il déjà arrivé de vous demander quand faire réviser votre vélo ? À quel moment changer vos pneus ? Ou bien encore au bout de combien de kilomètres est-t-il nécessaire de rénover certaines pièces et comment vérifier leur vétusté ?

 

 

Pour répondre à toutes ces interrogations et permettre aux coureurs de rouler avec sérénité, Florian Le Craver, cycliste amateur a inventé BikeManager. Il nous présente le fruit de son ingéniosité.

 

Florian Le Craver

 

 

~ Parcours de Vie ~

J’ai 32 ans et j’ai grandi à Erdeven dans le Morbihan, commune très réputée pour sa grande plage de sable fin. J’ai effectué toutes mes études ici, dans le sud de la Bretagne. J’ai d’abord étudié l’électronique, puis je me suis orienté vers l’informatique après mon Bac. Ma licence d’informatique en poche, j’ai décroché mon premier emploi à Vannes.

Mon travail est de développer des logiciels d’entreprises. Début 2011, j’ai quitté Vannes pour aller vivre et travailler à Rennes.

 

~ Toute une histoire à bicyclette ~

Depuis tout petit, le sport a toujours eu une place très importante dans mon quotidien. Mon père a toujours côtoyé le monde sportif, en tant que footballeur ou coureur à pied. C’est tout naturellement qu’avec mes deux frères, nous avons passé notre enfance à jouer au foot dans le club local, suivis tous les week-ends par nos parents.

À 20 ans, j’ai eu mon premier vélo de route, et me voilà embarqué à essayer de suivre les cyclos du club d’Erdeven. Les débuts étaient difficiles par manque d’expérience ! Deux ans plus tard en 2009, j’ai rejoint le club UCK Vannes pour effectuer mes premières compétitions en troisième catégorie, puis un passage en deuxième catégorie. Une joie de participer aux courses élites, mais aussi une souffrance de courir avec les meilleurs cyclistes bretons.

Depuis 2014, je suis en troisième catégorie dans le club de Cesson-Sevigné à côté de Rennes, un club familial dans lequel il faut souligner le super travail des bénévoles investis auprès des jeunes.

 

~ Le confinement, dévoileur de Talent ~

L’idée de cette application vient du fait qu’à chaque fois que je me rendais chez le vélociste, on échangeait sur le nombre de kilomètres qu’avaient accumulé ma chaine, ma cassette … bien évidemment, je n’en savais rien. Le seul moyen était de reprendre les dates d’installation et d’effectuer soi-même les calculs en cumulant les statistiques des mois précédents.

J’ai alors regardé si des applications existaient déjà, mais aucune ne m’a convaincue, selon mes critères de fonctionnalités, design, facilité d’utilisation, ou de langue disponible.

En mars 2020, je me suis retrouvé à la maison comme tout le monde, j’ai donc souhaité mettre à profit le temps disponible que me générait ce confinement forcé.

 

~ Les étapes détaillées ~

Au début du confinement, j’ai commencé par faire une auto-formation en ligne, sur une technologie de développement d’application mobile que je ne connaissais pas. Ensuite, le meilleur moyen de continuer ma progression sur cette technologie était de développer une application : BikeManager était une candidate parfaite.

J’ai d’abord sorti mes crayons de couleurs et gribouillé trois feuilles blanches de schémas, de points importants à ne pas oublier lors de la conception ; j’écrivais mon petit cahier des charges. Il fallait aussi lui trouver un nom !

Deux mois et demi après le début du développement sur ordinateur, sortait la 1ère version sur le Play Store d’Android.

 

~ Présentation ~

BikeManager permet de suivre le niveau d’usure des composants de vélos (Chaîne, cassette etc..) selon trois critères possibles (kilomètres parcourus, temps passé sur le vélo, ou par période). Le fonctionnement est très simple : l’utilisateur se connecte avec son compte Strava, puis BikeManager récupère toutes ses activités vélo. Il définit ensuite les composants qu’il souhaite suivre en indiquant les dates d’installation.

L’écran d’accueil est un vrai tableau de bord, pour que l’utilisateur ait dès le premier coup d’œil le statut de tous ses composants sans devoir cliquer et recliquer. Chaque composant y est présenté avec son pourcentage d’usure et une barre de progression en couleur (vert/orange/rouge). À chaque lancement de l’application, les dernières activités Strava sont récupérées pour faire avancer l’usure des composants.

Certains diront qu’on ne peut pas remplacer la mécanique par des nombres sur un téléphone. Je comprends, mais je pense que l’application peut tout de même aider tous les cyclistes. Quand le vélociste nous dit : « Reviens me voir dans 3 000 kilomètres pour ta chaîne », ou  :« On changera tes câbles dans quatre mois, au mois de février avant le début des compétitions », on est vite perdu car les mois s’écoulent et on ne se souvient plus. L’application devient donc un allier pour les maintenances.

 

 

Captures d’écran de BikeManager par Florian Le Craver.

 

 

~ Retours encourageants ~

J’ai communiqué sur les réseaux sociaux, et les retours sont bons et encourageants de la part des cyclistes. Voici quelques commentaires reçus :

« L’appli a l’air très bien faite ! Je vais sincèrement la recommander dès que j’en aurai l’occasion. »
« Excellente appli pour suivre l’usure de ses différentes pièces et composants. »
« Très bonne idée ! »
« Cool ! Avez-vous l’intention de développer une version iPhone ? »

Un avis, c’est bien, mais je scrute aussi la façon dont les cyclistes utilisent l’application, je pense que c’est encore plus important. Je peux voir que les utilisateurs inscrits se sont bien approprié le produit, certains ont créé beaucoup de composants à suivre. J’observe aussi tous les jours qu’ils sont nombreux à retourner sur l’application. Cela confirme qu’ils utilisent l’application pour de vrai.

 

~ Perspectives en devenir ~

Dans ma campagne de communication, le commentaire qui revenait systématiquement était :

 « Quand est prévue la version sous iPhone ? ».

J’espère que l’une des toutes premières évolutions sera une version sous iPhone pour toucher le plus d’utilisateurs possible. Ensuite dans un futur plus lointain, j’aimerais ajouter des fonctionnalités pour que l’application devienne le carnet d’entretien numérique du vélo, en conservant notamment l’historique des maintenances.

 

 

Photo via Florian Le Craver

 

> BikeManager est disponible gratuitement sur Google Play Store.

 

Merci à Florian Le Craver pour la présentation de son application bien pensée nommée BikeManager. Nous lui souhaitons toujours plus d’utilisateurs satisfaits. Grâce à toi, de nombreux vélos vont apprécier d’être bichonnés !

Pour (re)découvrir d’autres applications utilises autour du cyclisme, nous vous invitons à savourer nos Plats présentant : Otakam, Bike and Connect, Vigilo ou encore Uwinbike.

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.