De nouveaux chapitres pour Simon Pellaud

Encore avec une différence d'avance

  • lundi 27 janvier 2020

L’an passé, le plus colombien des coureurs suisses nous racontait qu’un nouveau défi se présentait à lui avec IAM Excelisor. Après des centaines de kilomètres passés à l’avant et des bras levés avec brio, Simon Pellaud va revenir sur des chapitres de sa carrière et nous parler des futurs, qu’il partagera toujours avec exotisme… les saveurs italiennes de sa nouvelle équipe Androni Giocattoli – Sidermec en supplément !

 

 

~ Préface ~

Je crois que je pourrais commencer par remercier IAM Excelsior qui m’a donné toutes les cartes dont j’avais besoin pour rebondir et retrouver de l’emploi au plus haut niveau. J’ai vécu une saison 2019 fantastique… Et me voilà à nouveau à faire du cyclisme mon métier. C’est juste génial.

 

~ Chapitre 1 – Retour vers le Futur ~

Comme je le disais, j’ai vécu une superbe année 2019. J’ai terminé la saison avec plus de 70 jours de course, de loin ma saison la plus complète. Parmi ces 70 jours, grâce à Swiss Cycling, j’ai pu courir deux épreuves World Tour de qualité… et sur mes terres (Tour de Romandie et Tour de Suisse).

Je pense qu’un des secrets de mes succès au cours de la saison est l’équilibre que j’ai su trouver avec mon entraîneur entre entraînements courts et très intenses, course et RÉCUPÉRATION. Je n’ai jamais autant eu de jours de repos. Ça m’a permis de m’entraîner plus dur et surtout d’arriver frais sur les courses.

 

~ Chapitre 2 – Des victoires gravées dans l’histoire ~

Je me souviendrai de ces victoires comme des journées de grande réussite. Pour remporter une course peu importe le niveau, il faut que tous les pions de l’échiquier soient alignés… et y ajouter une petite dose de confiance. Choses qui m’ont fait défaut les saisons antérieures.

 

~ Chapitre 3 – Un Avenir assuré très tôt ~

J’ai signé très tôt avec Androni. Au mois de juin déjà… Seulement le transfert de Vicienzo Nibali avait annoncé avant le mien. Les choses se sont précipitées et j’ai très vite été séduit et convaincu par la proposition de Gianni Savio. Cette équipe me permettra de produire le cyclisme que j’aime, sans pression et surtout de pouvoir conserver mon équilibre moral… Entre Colombie et Suisse.

 

 

~ Chapitre 4 – Bienvenue chez Androni Giocattoli – Sidermec ~

Androni est une équipe pro continentale italienne de tradition et de passion, une équipe qui a une histoire de plus de 30 ans. Je sais que j’aurai tout ce dont j’ai besoin pour performer, un programme de course complet et varié : je débute ma saison à la Vuelta a San Juan en Argentine avant d’enchaîner avec le Tour de Colombie et le Tour d’Hainan en Chine… avant un retour en Europe avec quelques gros objectifs en tête : Le Tour d’Italie en premier lieu mais aussi des rendez-vous avec la sélection nationale au Tour de Romandie et Tour de Suisse.

(Précision : le Tour d’Hainan est reporté suite à l’épidémie de coronavirus).

 

~ Chapitre 5 – La Dolce Vita en Colombie ~

Je viens de terminer la construction d’une petite maison en Antioquia sur les hauteurs de Medellin. Mon petit coin de paradis… J’y viens dès que je peux. J’ai besoin de cette liberté ! En Suisse, avec les coûts de la vie si élevés, je ne peux pas quitter le domicile familial alors qu’en Colombie, je peux vivre ma vie tranquillement… au soleil !

 

 

~ Chapitre 6 – Au-delà des pelotons ~

Je me suis forgé quelques amitiés solides ici en Colombie. Je suis proche de Brayan Chaves, Robinson Oyola, ou mes anciens collègues Camilo Castiblanco ou Edwin Avila. Ce sont ces amitiés et ces contacts qui m’ont convaincu de m’installer à long terme en Colombie.

 

~ Chapitre 7 – Un fan club toujours présent ~

J’ai la chance énorme d’avoir un Fan Club très actif ! Ce support m’apporte une dose supplémentaire de motivation à m’entraîner, à courir aux avants postes…. Faire rêver ma Famille, mes amis, mes fans passe même avant mon plaisir personnel ! MERCI à tous de me suivre et d’apprécier ce que je fais !

 

~ Epilogue ~

J’espère bien pouvoir continuer à produire le cyclisme que j’aime. Un cyclisme offensif… Et essayer de me démarquer aussi souvent que possible. Et comme je le disais tout à l’heure, faire rêver mes fans !

 

– Photos via Simon Pellaud –

 

Merci à Simon Pellaud pour ce nouveau mets riche en passion comme en saveurs exotiques ! On ne manquera pas de t’encourager tout au long de la saison, et de partager la suite de tes aventures à tes côtés dans un prochain Plat !

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *