Guillaume Gaboriaud à l’Occitane Cyclisme Formation

Nouveaux caps pour la prochaine saison

  • mardi 27 octobre 2015

Auteur d’une saison 2015 remarquable, le coureur du CC Champagne Charlott’ a levé les bras à plusieurs reprises.

Il a notamment remporté deux étapes de la Ronde Nancéienne ainsi que le classement général de l’épreuve. Il a également participé à l’Étape du Tour qu’il a terminé à la 15ème place. Pour ses études comme pour le vélo, cap au Sud pour Guillaume Gaboriaud. L’an prochain, il portera les couleurs de l’Occitane Cyclisme Formation.

  • Peux-tu nous présenter ton futur club ?

L’Occitane Cyclisme Formation est une entente entre plusieurs clubs du Sud-Ouest. Albi, Castelsarrasin et Saint Juéry  ont mutualisé leurs moyens en octobre 2010 pour former l’OCF. Aujourd’hui, l’entente a bien évolué, puis qu’elle est maintenant en DN1 (Division Nationale 1) et compte le renfort des clubs de Mazamet, Team Eurexia et Saint Afrique.  Pour plus d’informations, voir directement leur site internet. Je vais pour ma part rejoindre le club d’Albi Vélo Sport.

  • Pour quelles raisons as-tu choisi l’OCF ?

Il y a plusieurs raisons à ce choix. Suite à cette saison 2015, j’ai eu plusieurs belles propositions en DN2 et DN1, et le choix n’a pas été simple. Quelques éléments ont fait pencher la balance pour l’OCF.

Tout d’abord, j’ai commencé un stage ingénieur sur Toulouse depuis Septembre 2015, j’ai donc pu faire connaissance avec plusieurs coureurs de l’OCF, et le courant est très bien passé ! L’Occitane semble être une structure familiale et sympathique tout en faisant du haut niveau, c’est ce que je cherche. Je veux me faire plaisir sur le vélo avec des amis, tout en ayant des ambitions sur des belles courses.

D’ailleurs, le calendrier est très intéressant, sportivement j’espère que cela me permettra de passer un cap. Le climat du sud et la proximité des Pyrénées ont aussi joué dans cette décision.

Enfin, pour continuer dans le Sud-Ouest au prochain semestre, il me fallait l’aval de mon école (l’UTT de Troyes). Or cette dernière me soutient dans mon projet sportif, et me permet de suivre des cours à distance, je peux donc profiter de cette opportunité à l’OCF !

  • Est-ce que tu connais déjà le calendrier de ta saison 2016 sur les grandes lignes ?

Dans les grandes lignes oui, on va déjà participer à toutes les manches de coupe de France DN1. Pour ce qui est des classes 2, on devrait être sur le Tour de Gironde et le Kreizh Breizh. Puis nous aurons de belles élites comme : Le Jean Masse, le prix d’ouverture Pierre Pinel, Bordeaux-Saintes, Châteauroux Limoges, entre autres.

Pour ma part, mon stage ingénieur se terminant le 19 février 2016, je risque de ne pas pouvoir participer au stage de pré-saison et sans doute de louper les premières courses. Si la forme est déjà là, je compenserai en participant à quelques manches de l’Essor Basque. Sinon, j’espère monter en puissance pour avril-mai.

  • Après une très belle saison 2015, quels sont tes objectifs pour l’an prochain ?

L’objectif principal est de poursuivre ma progression, passer un nouveau cap. Je ne suis pas passé loin de gagner une élite en 2015, ce sera l’objectif en 2016 !

  • Quels rôles auras-tu dans cette structure ?

Avec le départ de Stéphane Poulhiès, il n’y aura pas un seul leader désigné. Dans l’équipe, on devrait être plusieurs à pouvoir jouer notre carte, j’espère avoir les jambes pour être de ceux-là. Nous n’avons pas un coureur au-dessus du lot, il faudra donc jouer collectif, et se faire plaisir.

  • Nouvelle équipe rime avec nouvelles couleurs et un changement de matériel et de vélo ?

Tout à fait ! Le maillot sera rouge et jaune, avec la croix occitane. Au niveau du matériel et du vélo, cela reste encore à décider.

  • Comment abordes-tu la trêve hivernale ?

La trêve hivernale est déjà bien abordée ! J’ai coupé complètement le vélo, comme tous les ans, j’aime bien en profiter pour faire d’autres activités comme du foot en salle, un peu de course à pied, ou encore faire des kilomètres sur le dancefloor dans des bar/boites de nuit ! Niveau alimentation c’est pareil, je me lâche sur du chocolat, du fromage, ou des fast-foods. Bien souffler physiquement et mentalement en octobre me permet ensuite d’être plutôt sérieux toute la saison.

D’ailleurs, je vais remettre en route en novembre au niveau de l’entrainement à vélo, et l’alimentation devrait suivre aussi progressivement. Je suis motivé pour faire les choses bien pour 2016 !

  • Et tes études dans tout ça ?

Comme dit précédemment, je poursuis en parallèle du vélo mes études. Actuellement en stage dans l’aéronautique (Techofan, filiale de SAFRAN) pour six mois, je vais donc passer l’hiver à travailler 35 heures par semaine, ce qui ne sera pas évident pour bien préparer 2016. Ensuite, au prochain semestre je vais sans doute suivre des cours à distance, ce sera donc plus facile à concilier avec le vélo. Avant normalement de partir en semestre à l’étranger en Automne 2016.

Nous souhaitons une bonne route à Guillaume et à l’OCF. Nous ne manquerons pas de les suivre au fil de la saison.

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *