Lumière sur la DN Féminine du GSC Blagnac – Acte 2 –

Duo d'infos avec Richard Salata et Valentine Fortin

  • mardi 4 avril 2017

Après un premier Plat concocté avec le club qui fête ses 120 ans cette année, nous retrouvons l’équipe à l’accent du Sud-Ouest. Ensemble, nous établissons un bilan sur les faits marquants de cette première période où les succès ont été au rendez-vous, mais pas que…

 – Entrée – Les nouvelles du club avec, Richard Salata, vice-président.
  • Bonjour Richard, nous sommes ravies de vous retrouver pour ce deuxième acte en votre compagnie ! Depuis notre précédent mets, il s’en est passé des choses ! Pouvez-vous nous raconter les évènements marquants qu’ont connu le GSC Blagnac depuis début février ? 

Bonjour, la saison 2017 a très bien commencé pour le GSCBlagnacVS31. En effet, le compteur a été ouvert dès le 5 février avec une victoire de Yoan Verardo sur une étape de l’Essor Basque puis une seconde place pour lui sur les Plages Vendéennes. Ensuite, accélération des victoires pour les séniors de la DN1 : Flavien Maurelet à Montastruc, Quentin Rossini sur Montauban/La Française et Stephan Bennet sur le Grand Prix de Cintegabelle.

Nos coureurs sont ensuite partis se frotter aux coureurs professionnels sur le Tour de Normandie où ils ont effectué d’excellentes étapes avec plusieurs Top 10 aux arrivées grâce à Maxence Moncassin, Flavien Maurelet et Yoan Verardo. Malheureusement cela s’est beaucoup moins bien terminé avec une chute de Flavien alors 4ème au général, qui le fit rétrograder dans les vingt, et surtout de Yoan Verardo qui se releva d’une chute également avec la clavicule cassée, la troisième fois en moins d’un an et demi. Tous les coureurs de l’équipe se sont retrouvés à un moment ou à un autre sur le bitume…

En conclusion pour ce début de saison les performances sont vraiment plus qu’à la hauteur des espérances du groupe et du staff, tout en déplorant les déboires de Yoan que nous espérons revoir rapidement.

Un petit mot également sur la Section BMX du Club qui a également entamé la saison avec déjà pas mal de podiums chez les garçons et les filles sous la houlette de leur éducateur et responsable de section Edwin Fondrillon.

  • Parlons de l’équipe DN Féminines à présent. Comment s’est passé leur début de saison ?

La section féminine à également bien commencé sa saison avec une excellente 11ème place de Valentine FORTIN lors de Gand-Wevelgem Juniors et plusieurs victoires en catégories Minimes, Cadettes et Juniors sur les routes du Sud-Ouest.

Le prochain gros rendez-vous sera pour elles la Coupe de France sur le très difficile circuit du Mont Pujols en Lot-et-Garonne le lundi de Pâques.

  • Quels sont les futurs objectifs du club ?

Que ce soit donc chez les hommes ou les féminines, il s’agit de continuer sur cette bonne dynamique afin d’engranger encore d’autres bons résultats, surtout que nous venons d’apprendre la sélection de Maxence MONCASSIN pour  le ZLM Tour (Pays-Bas), troisième manche de la Coupe des Nations Espoirs, qui se disputera le 15 avril prochain.

  • Le club a également connu son heure de gloire à la télévision, avec un beau reportage diffusé par TF1, afin de mettre en avant la nouvelle loi qui rend le port du casque obligatoire pour les enfants.  Un message important à faire passer pour vous ?

C’est le GSC Blagnac VS31 et son école de vélo que le journal télévisé de 13 heures de TF1 a choisi pour présenter un reportage sur la nouvelle législation concernant le port du casque obligatoire pour les jeunes de moins de douze ans. Depuis toujours nous sommes très vigilants à ce que chaque licencié présent lors d’une sortie ou d’un entraînement en soit obligatoirement équipé.

Il en va de la sécurité des cyclistes et nous considérons cette mesure comme nécessaire et indispensable. Les dangers de la route sont présents à tout moment et il faut parer préventivement aux conséquences d’une chute qui peut survenir à chaque instant en se protégeant.

  • Merci pour ce nouveau partage ! On vous retrouve d’ici quelques semaines pour la suite de vos aventures. En attendant, nous laissons la parole à Valentine Fortin, qui va nous raconter sa saison vue de l’intérieur.

– Plat – À la rencontre de Valentine Fortin

  • Bonjour Valentine, à bientôt dix-huit ans, tu viens tout juste de te classer 11ème du Gand-Wevelgem Femmes Juniors. Avant de nous parler de ce bel exploit, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Bonjour, je m’appelle Valentine, j’ai dix-sept ans et je suis licenciée au club du GSC Blagnac VS 31 depuis l’âge de cinq ans. J’ai fait mes débuts en école de vélo et je suis entrée au Pôle France de Bourges en septembre 2014. Depuis mon intégration au Pôle, j’ai eu l’occasion d’être sélectionnée plusieurs fois au sein de l’Équipe de France piste et route.

En septembre 2015, j’ai battu le record de France cadette, un très beau souvenir ! Mais la médaille de bronze au Championnat du monde de poursuite par équipe et mon titre de Championne de France de scratch 2016 resteront des moments inoubliables.

  • Revenons quelques jours en arrière, sur cette fameuse course : comment as-tu vécu le Gand-Wevelgem au sein de l’équipe de France ?

J’ai vraiment adoré ! C’était génial ! J’ai pris du plaisir du kilomètre zéro  jusqu’à l’arrivée. L’ambiance dans l’équipe était top, on a bien rigolé ! Malheureusement, il manque le petit plus d’un podium ou de la victoire à notre équipe, ce qui aurait pu concrétiser le travail fait pendant la course.

  • Est-ce que tu espérais un tel résultat ?

À vrai dire, en partant je voulais un résultat. Je savais que j’étais en forme, il fallait que j’ai confiance en moi. J’ai essayé de faire de mon mieux et ça a fonctionné ! L’équipe aurait sûrement pu faire un meilleur résultat mais on s’est faite enfermées… je n’ai pas pu lancer Victoire Berteau dans de bonnes conditions.

  • Parlons de ta saison à Blagnac. Comment te sens-tu dans l’équipe féminine et dans le club en général ?

Je me sens bien, avec les filles il y a une bonne ambiance on rigole bien et puis j’ai pu faire de superbes rencontres ! Ça me fait bizarre d’être dans la même équipe qu’Audrey Mathieu car on a toujours été concurrentes quand on était petites, mais c’est un réel plaisir d’être à ses côtés. Comme au niveau de la DN, je me sens très bien dans le club : c’est toujours un plaisir d y retourner et de rouler avec les petits.

  • Quels sont tes atouts et tes faiblesses sur un vélo ?

Sur le vélo, je pense pouvoir être puissante sur des efforts comme la poursuite individuelle et par équipe ou même sur des chronos plats. Ma faiblesse serait principalement les longues bosses. C’est assez difficile de dire là où on se trouve forte et là où on l’est moins.

  • Et dans la vie de tous les jours ?

On me dit souvent que je suis intransigeante avec les autres et moi-même, après je ne sais pas si l’on peut qualifier ça d’atout ou de faiblesse. Je me donne à fond dans tout ce que je fais, si je commence quelque chose je le termine. Ma principale faiblesse est que je me déconcentre vite.

  • Comment gères-tu ton rythme de vie en fonction de ce sport aussi passionnant qu’exigeant ?

Je fais du vélo mais je fais aussi des études, le Pole me permet de faire coïncider les deux pour que je réussisse mon projet sport-étude. Mes semaines sont donc assez chargées, je jongle entre les cours et mes entraînements, mais tout se passe bien et je suis très épanouie dans ce que je fais.

  • Pour conclure, quelles seront tes prochaines courses et tes objectifs ?

Prochainement je participerai du 21 au 23 avril à l’Omloop Van Borsele aux Pays Bas avec l’Équipe de France. Ensuite il m’est important de bien figurer en Coupe de France route, enfin la piste prendra place avec les Championnats internationaux qui seront l’un de mes plus gros objectifs de cette saison 2017.

  • Merci pour ta disponibilité ! On souhaite à tout le club de Blagnac un très bon printemps !

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *