Mamytwink, youtubeur et cycliste amateur

Il a parcouru la douzième étape du Tour de France 2018

  • dimanche 23 septembre 2018

Mamytwink sur le parcours du Tour de France 2018

 

Florian Henn, plutôt connu sous son nom de youtubeur « Mamytwink », en plus d’être un mordu d’explorations nocturnes d’endroits abandonnés mais aussi chargées d’histoires, est notamment un grand passionné de cyclisme.
Il a fait découvrir cette passion à travers une vidéo dans laquelle il va réaliser une des étapes du Tour de France, et pas des moindres : celle qui ralliait Bourg-en-Bresse à l’Alpe d’Huez.

C’est pourquoi à travers ce dessert, on vous invite à en savoir un peu plus sur ce youtubeur « cycliste » et à découvrir quelques coulisses de ce tournage.

 

  • Bonjour et bienvenue Au bon dossard ! Peux-tu Commencer par te présenter, toi et ton métier ?

Bonjour, je m’appelle Florian Henn, j’ai 28 ans et je suis plus connu sous le pseudonyme de Mamytwink. Je partage ma passion pour l’historie et l’aventure sur une chaîne YouTube suivie par plus de 900 000 abonnés.
En compagnie de mes deux amis François Calvier et Julien Aubrée, je pars à la découverte de lieux historiques abandonnés ou insolites. À travers des vidéos mêlant histoire, aventure et frisson, on emmène le spectateur au cœur du patrimoine historique de notre pays ou du monde.

 

  • Comment est venue cette passion pour le cyclisme ?

J’ai commencé le vélo à l’âge de 14 ans. C’était pour moi un moyen de « m’évader » et de me lancer des défis. 10, 20, 50 puis 100 kilomètres. Rapidement, j’ai arpenté les routes du Luxembourg (mon pays natal) sur mon premier vélo de course.

À l’âge de 15 ans, j’ai rejoint un club de vélo (le LG Bertrange) et j’ai fait trois ans de compétition. J’ai même eu la chance de m’entraîner en équipe nationale du Luxembourg.

À 18 ans, j’ai rejoint la ville de Metz en France pour y poursuivre mes études supérieures. J’ai arrêté la compétition, mais j’ai continué à faire des cyclosportives (Liège -Bastogne-Liège, La Marmotte ou le Tour du Mont-Blanc, entre-autre).

 

  • Pourquoi avoir choisi cette étape du Tour de France et pas une autre ?

Le cyclisme est depuis 13 ans ma plus grande passion dans la vie. Malgré la création de mon entreprise en 2016, je continue à en faire dès que je peux.

Quand Adecco m’a contacté afin de réaliser une vidéo en partenariat sur le Tour de France, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de parler de ma passion pour le vélo à mes abonnés.
Immédiatement, j’ai cherché l’étape qui me semblait la plus emblématique sur le TDF. Je suis parti sur l’étape de Bourg-Saint-Maurice – Alpe d’huez, car entre les lacets de mont vernier et les trois cols hors-catégorie (dont l’Alpe), cela représentait parfaitement ce qu’était une étape du Tour !

 

 

  • Quelle a été ton organisation pour préparer cette vidéo ?

Sacrée organisation ! Du fait que je travaille énormément pour produire les vidéos pour ma chaîne, j’ai peu de temps pour m’entraîner. Avec 1500 kilomètres dans les pattes depuis le début de l’année, c’était un « challenge de fou ».

Avec mon ami Corentin (mon binôme en cyclisme), on a planifié ma préparation physique. Trois semaines à l’avance, c’était trop juste, mais on devait faire avec ! J’ai donc fait quelques sorties de vélo de fond, dont une sortie de dénivelé dans les Vosges, pas trop loin de Metz.
Pour tourner la vidéo, c’était un vrai challenge aussi ! Il fallait trouver deux motards expérimentés qui allaient nous accompagner sur l’étape. D’une part pour ouvrir et sécuriser la route. D’autre part, pour transporter François pour qu’il puisse filmer « au plus près ».

Ensuite, il a fallu organiser le déplacement depuis Metz, le logement, le ravitaillement, le retour depuis l’alpe, etc. C’était intense ! Finalement, tout s’est très bien déroulé et on n’a pas eu de soucis d’organisation.

 

 

  • Suis-tu toute la saison de cyclisme ? Tu as une course préférée ? Si oui, laquelle ?

Oui, des classiques Flandriennes aux classiques ardennaises en passant par le Giro ou le Tour de France, je suis pas mal les courses.
Mes préférées sont les ardennaises. D’une part parce que j’ai souvent pu emprunter les routes de ces classiques (en cyclo ou à l’entraînement). D’autre part, du fait que les Luxembourgeois ont souvent brillé sur ces courses !

 

  • Quel lien pourrais-tu faire entre ta passion pour le cyclisme et les explorations que tu as l’habitude de faire pour ta chaîne youtube ?

J’aimerais refaire le tour du Mont Blanc (320 kilomètres 8000 mètres de dénivelé) et filmer l’expérience pour ma chaîne. Cela serait l’occasion de parler plus en profondeur de ma passion pour le cyclisme et de tout l’entraînement que demande une telle épreuve !

 

Après le tournage et le montage, voici le résultat de ce beau défi réussit en vidéo visible sur sa chaîne Youtube :

 

 

 

Merci à Florian Henn d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions, entre deux vidéos ! Bonne continuation sur Youtube et sur le vélo aussi bien sûr !

 

 

– Crédit photos : François Calvier –

Rédigé par

Maitane Froger
Maitane Froger

C'est avec brio que Maitane jongle avec ses deux passions : le cyclisme, et la photographie. De quoi apporter de bons ravitos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *