Quelques conseils pour réussir sa trêve hivernale

Jongler entre sérieux et détente

  • mercredi 12 novembre 2014

Le mois de novembre rime avec la traditionnelle trêve hivernale.

La saison sur route est terminée (hormis quelques courses exotiques), les jours sont plus courts et plus froids. Voici quelques conseils pour bien réussir cette pause.

Alimentation, sport, loisirs et citations de coureurs vous serviront de base afin de réussir au mieux votre récupération.

Tout d’abord, l’objectif est de ne pas trop grossir. Il est en effet conseillé de ne pas prendre plus de 5-6 kilos afin de pouvoir les perdre plus facilement lors de la saison suivante, et d’être très vite affuté.

Il n’est pas recommandé de faire une coupure complète trop longue, car un arrêt prolongé aurait des effets néfastes sur le plan physiologique, mais également au niveau métabolique.

En revanche, une absence de « coupure » est aussi à éviter, sous peine de réattaquer la prochaine saison déjà épuisé physiquement et mentalement, avec un manque de motivation et un risque de blessures accrus.

Il est souhaitable  de continuer à faire du vélo mais à plus faible intensité, et de  profitez de cette période pour pratiquer d’autres sports, complémentaires ou non au vélo, de façon régulière dans un esprit de loisir et ludique, sans se mettre de pression particulière. On appelle cela la PPG : Préparation Physique Générale. Cette période est idéale pour renforcer ou développer ses capacités physiques générales en pratiquant le cyclo-cross, la natation, la marche… . Il ne faut pas hésiter à faire un peu de musculation, qui permet de continuer aux muscles de travailler.

Autres conseils : suivre un programme et diversifier ses pratiques en privilégiant le côté « plaisir » plutôt que compétitif.

  • Mieux vaut en faire un petit peu et régulièrement que beaucoup et pas souvent.

  • Commencer doucement pour augmenter progressivement la durée ou la répétition des exercices.

  • Mixer les activités cardio et renforcement musculaire.

  • Se définir un but, un objectif : nombres de séances par semaine, durée (exemple : être capable de faire une heure de footing fin Novembre, être capable de faire 1,5 kilomètres de natation a la fin du mois etc.) À vous de définir votre marge de progression suivant vos capacités et votre niveau de pratique.

Durant cette période, il est aussi conseillé de faire un bilan médical complet, afin de contrôler son état de forme, et de savoir ce qu’il faudrait modifier.

Du point de vue de l’alimentation, il est recommandé de continuer à faire attention, de limiter les excès mais d’en profiter pour se faire un peu plus plaisir, surtout que les fêtes approchent !

Lors de notre rencontre avec Margot Dutour, nous lui avions demandé quelle était son programme pour la trêve : voici sa réponse :

 « Pour l’instant, je coupe un petit peu pour bien me reposer et ensuite je verrai avec mon entraîneur. Je change chaque année de programme, il dépend des compétitions sur piste qui se feront au vélodrome de Bordeaux et aussi des stages s’il y en a mais sinon je fais toujours de la PPG en hiver et du foncier. »

Sur le net, d’autres coureurs nous font part de leur trêve : l’équipe Tinkoff-Saxo a fait une grosse randonnée avec la montée du Kilimandjaro, Romain Bardet (AG2R La Mondiale), certainement imité, a fait du renforcement musculaire, tandis que d’autres font quelques cyclo-cross ou des sorties en compagnie de leurs fans, pour leur plus grand plaisir. En parlant de plaisir, les photos de vacances des cyclistes ne nous ont pas échappées non plus !

Entre rester concentré et relâcher la pression, à chacun de trouver son équilibre en suivant les règles de base.

Et vous, comment gérez-vous votre trêve hivernale ? Partagez vos expériences en laissant un commentaire ci-dessous.

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *