Dans la roue de Fleur Faure

Entre le Sud, l'Italie et le Fixie

  • lundi 18 mai 2015

Dans la continuité de notre volonté de parler de cyclisme féminin sur notre site, nous sommes allées à la rencontre d’une jeune et talentueuse cycliste provençale : Fleur Faure. Depuis le début de la saison, elle est professionnelle au seine de l’équipe italienne Alé Cipollini Galassia. Nous la remercions pour cette interview aux saveurs provençales.

 Fleur est née le 13 Août 1993 à Aix-en-Provence. Elle a commencé le vélo à l’âge de dix ans et a goûté à la victoire dès sa deuxième année en école de cyclisme. Puis elle s’est illustrée au Fixie, une discipline encore peu connue que Fleur nous présentera. Par la suite, elle a connu le haut niveau en entrant à l’AVC d’Aix. Elle a décroché sa place dans le peloton professionnel cette saison 2015 au sein de cette belle équipe italienne.

Mais il n’y a pas que le vélo dans sa vie ; les études aussi. Après avoir obtenu un Baccalauréat scientifique, Fleur est actuellement étudiante en deuxième année de DUT Génie mécanique et productique.

  • Quels sont tes meilleurs souvenirs sur un vélo ?

Toutes mes courses de fixie, et aussi ma deuxième place au Championnat de France en catégorie Juniors.

  • Tu es originaire de la région PACA , aimes-tu manger des spécialités provençales ?

Oui ! L’aïoli surtout !

  • Que penses tu des routes provençales pour les entraînements ?

Elles sont variées, on peut tout travailler, le temps est avec nous 350 jours sur 365 !

  • As- tu une course qui te fais rêver ?

La course By Le Tour.

  • Quel type de course te correspond le mieux ?

Les courses toutes plates, ou avec des bosses qui se passent en injection.

  • Tu as pratiqué le Fixie, peux-tu nous présenter cette discipline ? 

C’est du pignon fixe sur des circuits sinueux de critériums. On m’en a parlé à l’entraînement, j’ai essayé et j’ai gagné ! Je continue d’en faire, d’ailleurs j’ai terminé deuxième d’une épreuve à Brooklyn récemment !

  • Qu’as- tu ressenti quand tu as appri que tu ferai partie de l’équipe Alé Cipollini Galassia ?

J’étais contente, c’est une grosse équipe, et du beau monde y est déjà passé. J’espère emmagasiner un maximum d’expérience.

  • Quels sont tes rôles ?

Ça varie en fonction des courses !

  • Comment se passent les entraînements ?

Je suis entraînée par Eric Drubay qui me suit depuis que je cours en Minimes 2. Il me connait bien, c’est important.

  • Quels conseils donnerais-tu aux jeunes femmes qui hésitent encore à se lancer dans le vélo ?

Il faut se lancer avant de le regretter !

  • Quels sont tes projets ? 

J’espère évoluer pour faire de belles courses avec l’équipe et puis de bons résultats aussi.

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *