La série de Maël Guégan -1-

Premier épisode - Des présentations aromatisées au soja

  • mercredi 28 février 2018

Crédit photo : Gus-Sev

Il vient d’avoir vingt ans, et a des rêves plein la tête. Le vainqueur du Tour du Pays de Lesneven 2017 va entamer sa deuxième saison au sein de l’équipe Sojasun espoir-ACNC. Cette année, nous allons la partager à ses côtés.

À travers ce premier épisode et ceux qui suivront, Maël Guégan va nous raconter sa saison au cœur du peloton comme à l’entraînement, sans oublier les à côtés en dehors du vélo. Pour entamer cette nouvelle série, place aux présentations à travers cette interview.

  • Bonjour Maël ! Avant de nous raconter ton début de saison, si tu nous parlais un peu de toi, de ta personnalité ?

Je suis plutôt quelqu’un de persévérant et organisé. J’en ai bien besoin pour concilier les nombreuses heures de selle que nous devons faire toutes les semaines avec un emploi du temps assez chargé à la fac. Je suis en effet étudiant en Biologie et écologie à la fac de Sciences à Nantes, tout ça ne me laisse pas beaucoup de temps libre !

 

  • Côté vélo, peux-tu retracer ton parcours en quelques lignes ? 

Ma passion pour le vélo est familiale. Mon papy et mon papa ont tous les deux été coureurs cyclistes. À force de voir mon papa aller rouler et regarder le Tour de France l’été, l’envie de prendre à mon tour la bicyclette pour aller faire un tour est vite arrivée !

 

  • Tu entames ta deuxième saison au sein de l’équipe Sojasun espoir-ACNC. Que dirais-tu pour décrire et qualifier votre collectif, vos objectifs ?

Je pense que nous avons un très gros collectif, physiquement très fort. Bien sûr, ça ne suffit pas pour gagner des courses, mais nous avons réussi à créer une cohésion forte grâce aux différents stages durant l’hiver. Les objectifs sont évidemment de remporter un maximum de courses en étant présent du début à la fin de la saison, et sur tous les tableaux. Nous avons des coureurs pour gagner des CLM, des sprints, des courses d’un jour, des courses par étapes, il faut profiter et bien utiliser toutes ces cartes !

 

  • Jason Yon Snoeck et Stéphane Heulot sont les deux directeurs sportifs de ton équipe. Quels sont leurs rôles respectifs ? Que vous apportent-t-ils au quotidien ? 

Je pense que le mixte entre Jason et Stéphane est vraiment top. En effet, une relation de confiance est déjà en place avec Jason puisque je l’ai déjà beaucoup eu en DS la saison passée et il connait très bien les courses du calendrier amateur. D’un autre côté, Stéphane a une très grande expérience, beaucoup de charisme et toujours de bons conseils à nous donner. Stéphane connait un peu moins bien les courses amateurs et les circuits que Jason ; je pense donc qu’ils se complètent très bien ! C’est vrai que l’arrivée de Stéphane en tant que DS est vraiment importante, quand un porteur du maillot jaune prend la parole en stage ou en course devant l’équipe, tout le monde ouvre bien ses oreilles !

 

  • Tu as débuté ta saison lors de la cinquième manche des Plages Vendéennes, où ton coéquipier Tesson Jason s’est imposé. Félicitations à vous ! Tu nous racontes la course vue de l’intérieur ?

J’ai en effet repris seulement à Challans, soit le deuxième week-end des Plages Vendéennes. En effet, ma préparation a été un peu perturbée. Il y a environ un mois, je me suis fait percuté par une voiture à l’entraînement. Je m’en suis plutôt pas mal tiré au vu du choc… J’ai quand même été contraint à plus de dix jours d’home trainer, c’était long ! J’ai juste été remis pour partir en Espagne avec l’équipe et ce stage m’a fait beaucoup de bien. À Challans, l’objectif était pour moi de reprendre des marques et du plaisir en course, j’ai essayé à plusieurs reprises d’accompagner des coups, en vain. J’ai donc fait le boulot pour l’équipe en roulant une bonne vingtaine de kilomètres en tête de peloton pour revenir sur l’échappée. Des efforts récompensés avec la victoire de Jason, la saison est bien lancée !

 

  • Vous avez même enchaîné avec un quadruplé lors de la Route Bretonne, où Emmanuel Morin l’a emporté ! Votre sponsor principal élabore des produits à base de soja. Peux-t-on en déduire que c’est la base de ton alimentation, ou est-ce que tu as d’autres préférences ?

C’est sûr qu’avec un sponsor comme Sojasun, leurs différents produits se retrouvent très souvent dans mon assiette ! Je bois surtout pas mal de lait de soja, mais j’ai également d’autres produits, comme des yaourts ou des steaks de soja. Nous avons également toujours à disposition un petit assortiment de produits Sojasun en stage et en course. C’est vraiment top ! Après, je mange de tout, je ne me prends pas la tête sur l ‘alimentation, je mange juste équilibré en évitant tous les excès.

 

  • En plus de sponsoriser une équipe cycliste, Sojasun est également impliquée dans d’autres sports et ont une communauté dédiée : « Les athlètes du bien-être ». Est-ce un atout supplémentaire pour tes coéquipiers et toi ? Avez-vous des contacts avec les autres sportifs ?

Nous n’avons pas forcément de contact direct mais c’est vrai qu’avec tous les réseaux sociaux, nous suivons les uns les autres, les différents résultats des athlètes du bien être. C’est toujours très sympa de se sentir lié avec d’autres athlètes de sports différents avec qui nous partageons un même sponsor.

 

  • Pendant votre stage de préparation, tu as réalisé une vidéo de l’événement que tu as posté notamment sur ta page Facebook. Est-ce un hobby pour toi ? En as-tu d’autres à côté du vélo ?

J’ai en effet réalisé une vidéo durant le stage pour faire partager un peu de notre quotidien avec nos supporters, nos amis mais aussi nos sponsors. J’aime beaucoup faire des vidéos, je me balade souvent avec ma GoPro et l’utilise fréquemment. J’aime par dessus tout le montage. C’est un plaisir, et c’est aussi un avantage, peut être qu’un jour cela me servira dans un domaine professionnel, qui sait ? Dans tous les cas, je pense que c’est très important de faire ce genre de vidéos, cela permet de lier une équipe avec tout un public. Il ne faut pas oublier non plus qu’être coureur cycliste c’est également être un outil de communication pour tous nos sponsors !
Je pense qu’un peu tout ça vient en grande partie de mes trois années d’apprentissage dans l’équipe B’Twin U19 AG2R Racing Team, où le manager était très adepte des ces techniques de communication et réalisait toujours des vidéos de nos stages.

 

  • Pour conclure, quel sera ton programme et tes objectifs cette saison et dans le futur ?

Pour cette saison, je vais essayer de bien figurer sur cette première partie avec les classiques bretonnes, même si ma préparation a un peu été perturbée. Ensuite, je ferai un premier point, mais Paris Roubaix U23 reste un grand objectif cette saison. En juin, il y aura le début des courses à étapes pour moi, puisque j’aurai terminé mon année à la fac. Il y aura ensuite les Championnats de France, et le Tour de l’avenir. J’espère gagner des courses en élite, prétendre pourquoi pas à un sélection en équipe de France et toujours continuer à prendre du plaisir !

 

  • Un peu de rab : si tu devais gagner qu’une seule course, laquelle choisirais-tu chez les amateurs, puis chez les pros ?

Paris Roubaix U23 … et Paris Roubaix ! C’est pour moi l’un des plus beaux monuments du cyclisme ! Bien sur, un titre de champion de France serait aussi quelque chose d’exceptionnel. D’autres courses me font rêver chez les pros, le Tour des Flandres et Milan-San Remo en particulier. Participer (et faire un résultat !) aux Jeux Olympiques est quelque chose dont je rêve également, c’est un événement extraordinaire.

 

  • Merci à Maël Guégan d’avoir concocté ce premier petit Plat à nos côtés. En attendant le deuxième épisode de la série, on te souhaite à toi et à ton équipe de continuer votre saison aussi bien que vous l’avez débuté !

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *