Team Stamina : Rencontre avec Louhanna Duplouy

Le Petit Journal d'une équipe au féminin - Épisode 18 -

  • mardi 10 novembre 2020

Précédemment, nous avions retrouvé Claudie Chamboredon qui a évoqué les caractéristiques du cyclisme féminin.

Dans ce mets consacré à la Team Stamia, une nouvelle recrue va se présenter à nous : Louhanna Duplouy. À 22 ans, celle qui dispose d’un beau terrain d’entraînement en habitant dans les Alpes Maritimes vient renforcer une équipe toujours solide, solidaire et ambitieuse.

 

Photo via Louhanna D.

 

  • Bienvenue Au bon dossard comme à la Team Stamina Louhanna ! Pourquoi as-tu choisi de poursuivre ta carrière avec cette équipe ?

J’ai pu faire déjà de nombreux déplacements avec la Team stamina et ils m’ont directement intégré avec eux, comme si j’étais membre de leur équipe ! Cette dernière sait allier sérieux et concentration tout en s’amusant quand il le faut.

 

  • Qu’est-ce qui te plait dans le cyclisme ?

Je pratiquais un sport de combat avant le cyclisme mais les études m’ont fait arrêter le sport pendant deux ans. S‘en suit une période compliquée où j’ai eu la chance de rencontrer mon ami actuel et j’ai pu découvrir d’avantage le vélo de route. Ce dernier devient plus qu’un sport mais un refuge qui m’a permis de m’évader. Et même encore actuellement, j’ai besoin de mon vélo pour me sentir bien.

Après avoir participé à des cyclosportives, je m’oriente sur les compétitions nationales (FFC) dans le but de me comparer aux autres. Il se trouve que j’adore courir et prendre le départ des courses. Et c’est ainsi que je continuerai 2021 avec la formidable Team Stamina.

 

  • Quel est ton meilleur souvenir lié au vélo ?

Il y a beaucoup de souvenirs liés au vélo, surtout cette année où j’ai rencontré des personnes incroyables et fondé de belles amitiés. Mon souvenir le plus marquant reste la Haute Route des Alpes, une course sur plusieurs jours où on se rend compte déjà que le vélo c’est très dur (haha !). Mais également que le sport permet de partager et laisse de bons souvenirs.

 

  • T’intéresses-tu également aux courses pros ?

Les courses pros sont des bons moyens de rêver ! Les courses féminines permettent de montrer le cyclisme féminin et donc de le développer. S’identifier et rêver d’être un jour aux côtés de ces grandes cyclistes… .

 

  • En résidant à Menton, tu disposes de beaux parcours d’entraînement ! Comment les prépares-tu et les gères-tu ? (Lorsque nous ne sommes pas confinés bien entendu !)

En effet et en toute modestie bien sûr, cette région est la plus belle ! L’hiver, le bord de mer est un bon terrain d’entraînement avec des bosses aux alentours où il ne fait jamais froid. Une sortie type hivernale serait : partir de Menton puis direction l’Italie, avec la pause café obligatoire !

L’été, je m’entraîne principalement dans les montagnes de l’arrière-pays tel que le col de la Madone, le col du Turini, le col de Braus, ect. Nous disposons d’un terrain d’entraînement pas facile mais tellement beau et agréable !

 

  • Comment t’occupes-tu pendant ces périodes délicates où l’on doit rester à la maison ?

Ce confinement tombe pendant la coupure, donc pas de sport ce qui est très long. Mais j’en profite pour devenir un vrai chef cuisto et travailler mes cours de Fac. Mes journées sont rythmées par le plaisir culinaire globalement et avec une petite balade pour s’aérer après avoir regardé la Vuelta jusqu’à son arrivée à Madrid.

 

  • Parlons ravitos justement ! Es-tu pointilleuse envers ton alimentation, en pleine saison comme pendant la trêve hivernale ?

Bien manger, c’est la vie ! Mais pendant la saison, je me force à me faire plaisir sans trop d’excès voir pas du tout s’il y a un événement important. L’alimentation est importante et fait partie de l’entraînement, donc j’essaie de manger équilibré et sainement.

 

  • Que fais-tu en parallèle au cyclisme ?

Le sport et les voyages sont mes principaux centres d’intérêts ! Pendant la coupure, c’est voyages et la reprise du sport rime avec beaux jours en montagne (randonnée, escalade, VTT,..). J’aime découvrir un maximum de choses donc tous les sports en plein air m’attirent. L’hiver, j’essaie de pratiquer le ski de randonnée en complément du vélo pour mon plaisir.

L’automobile est une de mes passions donc je garde quelques jours (si c’est compatible avec l’entraînement car le vélo passera toujours en premier) en été ainsi qu’en hiver pour être commissaire de piste au Grand Prix de Monaco et également au rallye de Monte-Carlo.

 

  • Malgré le contexte, la saison 2021 se dessine à l’horizon ! Quelles sont tes ambitions et celles de l’équipe ?

Mes ambitions sont d’abord de vraiment passer un cap par rapport à cette année. De plus, réussir à me placer à l’avant du peloton et faire les meilleures places possibles sont au programme. L’objectif de l’équipe est de viser un podium en Division Nationale 2.

 

  • La Team Stamina continue sa belle évolution ! Quelles sont les dernières nouvelles ?

Les dernières nouvelles sont notamment les recrues, au nombre de quatre. De plus, la Team Stamina disposera d’un budget plus fourni et de nouveaux partenaires : Cryothérapie Vaucluse, Villages Vacances Léo Lagrange, les vêtements Gauthier et le Crédit Agricole de l’Isle-sur-la-Sorgue.

 

  • Question issue de notre Fil Rouge : es-tu plutôt printemps ou automne ?

Plutôt total printemps ! Simplement pour la neige, les températures et c’est bien sûr la période des courses !

 

Louhanna Duplouy sous les nouvelles couleurs de la Team Stamina (photo)

 

 

Merci à Louhanna Duplouy pour cet épisode nous donnant des nouvelles de la Team Stamina. On vous donne rendez-vous prochainement pour les prochaines recettes, dont certaines concoctées à leurs côtés !

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.