UC Monaco : un club princier

Premier volet : place aux présentations

  • vendredi 18 mars 2016

En cette saison 2016, le site qui ravitaille le cyclisme a décidé de dépasser la frontière pour suivre l’UC Monaco au fil des courses et des kilomètres.

Pour ce premier volet, présentation de l’équipe : entretien avec Guido Possetto, le directeur sportif de la catégorie Espoirs du club monégasque.

 L’UCM  est un club historique fondé en 1952. Il est le seul de la principauté, en lien avec la Fédération monégasque de cyclisme, accessible à toutes les personnes résidentes à Monaco, dont parmi elles, des cyclistes pros. En 2016, la Fédération accueille 40 cyclistes professionnels, dont la plupart sont licenciés au club. Parmi eux : Chris Froome, Peter Sagan, Nairo Quintana ou encore Philippe Gilbert. Cela permet au club d’avoir plus de poids, une certaine visibilité, et des contacts intéressants.

L’Union Cycliste de Monaco est en activité pratiquement tous les jours sur les routes, avec une section jeunes relativement importante en dehors des U23 où le club offre une formation pour tous les jeunes des catégories Minimes, Cadets et Juniors. Associée à cette section route, on retrouve une section VTT / Enduro, divisée en deux sous-catégories :

  • VTT / cross country : où le club est en support de coureurs d’un certain niveau, qui font partie d’équipes de marques dont la plus célèbre est Margot Moschetti : vice championne d’Europe et susceptible d’aller aux Jeux Olympiques.

  • L’enduro  : avec environ 20 membres passionnés qui pratiquent cette nouvelle discipline à la mode.

Le club a également une section dédiée aux cyclotourisme, pour ceux qui font du vélo jute pour le plaisir à différents niveaux, quelques-uns participent même à des cyclosportives.

Depuis 2009, ces catégories sont passées au deuxième plan, suite à une décision de la Fédération d’axer le club sur la formation des jeunes qui a abouti à la création d’une équipe U23 de niveau international, afin de compléter la filière des jeunes qui entraîne une plus grande visibilité du club.

En 2015, le club a compté pas moins de 230 licencié(e)s, faisant ainsi de l’UCM le club le plus important de la région. Parmi eux, il n’y a pas que des monégasques mais également des habitants des alentours, de toutes catégories, allant des minimes aux 70 ans et plus, de toutes nationalités et surtout de niveaux sociaux différents car à Monaco, il n’y a pas que des fortunés ! Le vélo met en avant une grande hétérogénéité et touche un large public, qui aime pratiquer ce sport.

L’UCM organise quelques manifestations durant la saison avec entre autres :

  • Le critérium de Monaco : très important pour le club. Il aura lieu le 27 mars 2016, sera ouvert à toutes les catégories. La course est dessinée sur le port de Monaco et reprend une partie du circuit de formule 1. Elle se déroulera sur une journée complète, de 9 heures à 19 heures. Les courses s’enchaîneront les unes après les autres à partir des plus petites catégories jusqu’aux Élites. C’est un évènement assez exceptionnel de pouvoir courir dans un cadre pareil et de bloquer toute la zone à la circulation toute une journée.

  • Monaco-La Turbie : ou trophée Jean-Luc Schopf, en mémoire à ce coureur décédé en course. Il aura lieu le 12 juillet 2016. Ouvert aux Élites, c’est une course routière classique avec un circuit tracé dans l’arrière pays niçois. Cette année, la course fêtera sa 10éme édition avec un parcours de 123 kilomètres.

  • La Granfundo : une cyclosportive organisée en octobre, ouverte à tout le monde avec un parcours assez exigeant. C’est une belle vitrine pour le club et les partenaires. Pour en savoir plus : site de la course.

  • Un cyclo-cross : ouvert également à toutes les catégories, le 19 novembre 2016. Il se déroulera à La Colle-sur-Loup, où les coureurs évolueront sur un parcours de 1,5 kilomètres.

  • L’équipe U23 en détails.

Elle est née d’un projet mis en place depuis quelques années. Monaco a eu la chance d’avoir le grand départ du Tour de France en 2009, ce qui a généré une nouvelle vague de jeunes cyclistes passionnés, entraînant une décision de la Fédération de mettre l’accent sur la formation des jeunes, mais il manquait un peu l’accès au haut niveau. Malgré la formation, « les bons » étaient obligés de partir car il n’y avait pas vraiment de grosses structures dans la région. Puisqu’il y a la possibilité de créer quelque chose grâce à de bons contacts près des instances et des organisations, la création d’un centre de formation a pu se faire. Ce dernier commence à prendre de l’ampleur, avec une internationalisation importante en 2016 : huit nationalités différentes sur neuf coureurs.

Le projet a pu être réalisé avec l’aide de l’Union Européenne de cyclisme et la collaboration entre les Fédérations. Cela ouvre des portes à des jeunes qui n’ont peut-être pas la possibilité de courir à haut niveau ailleurs car leur Fédération est plus petite et avec peu de moyens pour les monter au plus haut niveau.

Voilà ce qui a motivé le club pour monter cette structure. Avec un centre de formation, une maison disponible pour les coureurs qui viennent de l’étranger, L’UCM essaye donc de travailler au mieux avec eux, que ce soit au niveau du matériel, que par l’offre de tous les moyens possibles, selon le programme de courses assez international. Ce dernier est axé entre la France et l’Italie principalement, plus quelques courses où le club est invité. C’est un beau calendrier pour des Espoirs, avec beaucoup de courses de classe 2 qui est le plus haut niveau possible pour des coureurs Espoirs.

Le souhait majeur du club est donc de les accompagner au plus haut niveau possible, en espérant que certains passeront professionnels un jour. Le calendrier de l’équipe est axé sur des courses plutôt dures et montagneuses. Les objectifs principaux sont donc plus loin dans la saison.

L’effectif Espoirs 2016 :

  • Armstrong Thomas – Royaume-uni – Né le 27/08/1994 – Sépcialité : grimpeur

  • Gerrits Ben – Pays-bas – Né le 14/06/1997 – Spécialité : rouleur

  • GEHIN Gehin Lucas – France – Né le 23/10/1995 – Spécialité : rouleur

  • HALLOP Hallop Greg – Estonie – Né le 19/12/1995 – Spécialité : rouleur

  • Hudry Florian – France – Né le 06/11/1994 – Spécialité : grimpeur

  • Langellotti Victor – Monaco –  Né le 07/06/1995 – Spécialité : grimpeur

  • Mammoliti Simone – Italie – Né le 21/09/1996 – Spécialité : rouleur

  • Riviera Brandon – Colombie – Né le 21/03/1996 – Sépcialité : grimpeur

  • Zubenko Nikita – Ukraine – Né le 30/05/1995 – Spécialité : grimpeur

Vidéo de l’équipe

Partagée par umberto langellotti

Selon Guido Possetto, le recrutement n’a pas été évident car ils reçoivent beaucoup de candidatures pour un nombre de places limité. L’équipe est dotée de moyens pour bien gérer une dizaine de personnes (pour suivre correctement niveau matériel, logistique, entraînements et courses). La sélection n’est donc pas facile car ils reçoivent les candidatures mais ne connaissent pas forcément les jeunes, et sur les papiers ils sont tous bons et motivés. Pour certains, le fait d’être loin de chez eux, d’avoir de nouvelles habitudes, de nouvelles méthodes est une motivation tandis que pour d’autres, cela reste plus compliqué.

  • Phase de recrutement : après la réception des candidatures, convocation à l’intersaison des jeunes et parfois de leur famille pour discussions. Puis passage de tests d’efforts, et si toutes les conditions sont réunies, le jeune est intégré à l’équipe.

Le directeur sportif est très satisfait car cette année, il a une belle équipe, jeune, dynamique, motivée ; tout se passe bien. Même si au début la communication n’était pas facile du fait de toutes les différentes nationalités, il a fallu trouver un équilibre notamment en faisant les briefings en plusieurs langues. Mais au final, tout le monde réussi à se comprendre.

Le fait d’habiter ensemble pour certains à l’Escarène, lieu où le club a loué une maison, permet de créer un groupe plus soudé car ils vivent, mangent et s’entraînent ensemble. Pour certains, c’est un peu dur car la cohabitation n’est pas toujours facile. Mais sur les courses, ils oublient tous les soucis, et travaillent en équipe. Grâce à un temps clément, la préparation hivernale a pu bien se faire ; toute l’équipe a très bien travaillé.

La saison a bien démarrée grâce à de bonnes performances et une belle victoire de Greg Hallop au Souvenir Nucera à Nice, qui est devenue une vraie motivation pour l’équipe, et un bon tremplin pour les objectifs de la saison.

Crédit photos :

UC-Monaco – TriMaxMag

Pour ne rien manquer de l’actualité du club monégasque, rendez-vous sur leur site internet.

Nous remercions toute l’équipe pour leur confiance et leur disponibilité. Il nous reste à leur souhaiter bonne route et de belles courses, que nous ne manquerons pas de suivre et de partager à notre manière dans le prochain volet consacré à l’UC Monaco.

Rédigé par

Natacha Cayuela - Coordinatrice pour cyclistes

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

This Post Has 2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *