Le carnet de bord qui donne des Elle au vélo

Épisode 3 - Nouveau projet : un grand Tour au Féminin

  • lundi 1 juin 2015

Le projet « Donnons des Elle au vélo » a abouti à la création du COCCF (Club Omnisports de Couronnes cyclisme féminin).

Aujourd’hui, associé à cette équipe féminine, une nouvelle aventure va voir le jour sous l’appellation « donnons des Elle au Tour ». Au bon dossard, a donc décidé de la partager dans le cadre de l’épisode 3 du carnet de bord, raconté par Claire Floret 29 ans, coureuse en 3ème catégorie et présidente du COCCF.

  • Peux-tu nous nous présenter ce bel objectif ? Quelles sont les motivations pour ce lancement ?

L’idée est née au moment de la création du club. Après avoir vu le documentaire « La belle échappée » relatant le Tour de France mené par Eric Fottorino en 2013, nous nous sommes dit que c’était l’action idéale pour promouvoir le cyclisme féminin ! Faire le Tour de France un jour avant les pros, mais version féminine, puisque le Tour de France féminin sur deux semaines le même jour que les hommes n’existe plus depuis 1989. Il nous semblait important, dans la lancée de la création de notre club de cyclisme féminin, de promouvoir l’égalité homme / femme dans le sport de haut niveau également.

Un petit groupe composé majoritairement de femmes va donc tenter de réaliser l’intégralité des étapes 24 heures avant le Tour. L’idée est de montrer que si des femmes de niveau amateur réussissent à pédaler tout au long des 3344 kilomètres de l’épreuve, l’argument souvent avancé qu’un Tour de France intégral serait trop difficile pour des femmes cyclistes professionnelles s’effondre.

Nous souhaitons avant tout montrer l’intérêt du public pour le retour d’une longue course par étapes féminine, en récoltant au fil des jours des signatures sur une lettre en ligne adressée aux instances du cyclisme.

  • À quoi va servir le financement ? Quelles sont les actions prévues ?

Le financement participatif nous a une fois de plus aidé à nous lancer. Le mardi 2 juin au soir, si nous avons atteint les 100% de l’objectif de 1200€, nous aurons une première pierre de l’édifice, qui va nous servir à mettre du carburant dans le véhicule (que nous cherchons encore d’ailleurs !)

Car en plus de nos jambes, nous avons besoin d’une voiture suiveuse qui nous permettra d’assurer les transferts tous les soirs d’une ville étape à l’autre, à nous ravitailler durant la journée et à déplacer nos affaires.

Nous précisons que l’objectif a été atteint depuis le recueil des propos de Claire, félicitations et merci aux donateurs ! Il est encore possible de participer jusqu’au 2 juin en cliquant ici

Quelques partenaires se sont déjà joints à nous : CyclingFans qui nous aidera à relayer notre actualité, Ergysport et Evian qui nous ravitaillerons, Aerosporting qui nous permet d’avoir des maillots de l’évènement pour être visible tout au long des routes, et les Ibis Budget de Tarbes et Rennes ainsi que le Novotel d’Anvers pour dormir sur nos deux oreilles. Merci à eux !

Par le biais de nos connaissances et des réseaux sociaux, des personnes nous ont offert généreusement le couchage sur certaines de nos étapes. Nous sommes encore à la recherche de partenaires hôtelier ou restauration, ou de particuliers qui nous accueilleraient pour dormir sur une partie du parcours.

  • Certaines de ces actions sont-elles déjà mises en place ?

Au jour d’aujourd’hui, nous commençons à communiquer par le biais de la page Facebook créée pour l’événement. D’ici quelques jours, nous mettrons en ligne la lettre de soutien. Pour le reste, nous agirons durant le Tour.

  • Quel est ton ressenti sur ce parcours du Tour 2015 ?

Il est particulièrement exigeant… Entre les 14 kilomètres de pavés, les nombreuses étapes Pyrénéennes et Alpines, et le peu de contre-la-montre après le départ (seulement un) qui sont pour nous des jours de repos, l’aventure promet d’être relevée !

  • Quelles seront les filles de l’équipe qui devraient participer ?

Pour le moment, bien que la liste ne soit pas close et ne le sera d’ailleurs jamais, l’équipe comporte neuf personnes, plus Eddi, notre chauffeur et photographe. Nous serons trois à envisager de courir les trois semaines : Mathieu Istil notre entraîneur, Marie Istil, pratiquante non compétitrice de l’équipe et moi-même. Laure Dewitte devrait nous rejoindre sur quelques étapes, ainsi qu’Ophélie Fenart (Villeneuve la Garenne), Cinderella Deyris (CAM Bordeaux), qui font partie d’autres clubs et qui se sentent concernées pas la problématique. Nous attendons encore la confirmation de quelques autres filles pour nous rejoindre ponctuellement.

Les hommes sont également les bienvenus, puisque Bruno Floret ainsi que Thomas Renoux se joindront également à nous pour quelques coups de pédales.

Toute personne (femme ou homme) souhaitant se joindre à nous et partageant les mêmes valeurs que le projet « Donnons des Elle au Tour » est la bienvenue pour nous accompagner ! Plus on est de fou plus on rit, et plus le message passe !

  • Quelle est la préparation préconisée pour cet événement ?

La préparation habituelle pour les courses est un préalable. On continue donc notre travail en intensité pour gonfler le moteur. Mais par rapport aux autres années, on rallonge un peu les entraînements. Le dernier mois, nous enchainerons les longues sorties (plus de cinq heures) sur plusieurs jours de suite pour habituer notre organisme au niveau musculaire et énergétique.

  • Merci pour toutes ces précisions Claire. Et sur le plan personnel, comment se sont déroulées tes courses récentes ?

Mes dernières courses ont été les deux Coupes de France à Mérignac et Sauternes. À Mérignac, pas facile sous la pluie, mais Sauternes m’a permis de travailler en bosse et de finir en milieu de classement.

Avant ma coupure des courses de deux semaines, j’ai terminé par la course de Presle en Brie en deux étapes, où je gagne le premier maillot vert de ma vie de cycliste !

  • Quels sont tes projets personnels sur et en dehors du vélo ?

Sur le vélo, j’envisage de courir encore une saison en terminant par les championnats de France master, puis de demander ma mutation dans le Sud de la France, qui marquera certainement la fin de la compétition pour moi.

J’ai en projet suite à ça : un petit Tour du monde en sac à dos… et pourquoi pas un jour avoir des enfants.

Nous remercions Claire et l’équipe pour ce nouvel épisode du carnet de bord qui donne des Elle au vélo. La suite au prochain numéro !

Rédigé par

Natacha Cayuela
Natacha Cayuela

Passionnée de vélo depuis ses dix ans, Natacha est la fondatrice du site qui ravitaille le cyclisme. Elle est également l'auteur du roman La Bonne échappée, où l'univers de la Petite Reine est mis à l'honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *